change language
vous êtes dans: home - l'oecum...dialogue - rencontr...tionales - antwerp ...e future newslettercontactslink

Soutenez la Communauté

  

Les arrivées des premiers couloirs humanitaires 2018 en Italie. La nouvelle phase du projet, devenu un modèle d'accueil et d'intégration pour l'Europe

"PAIX SUR TOUTES LES TERRES" : 1er janvier, une marche pour un monde qui sache accueillir et intégrer

Le premier jour de l'année nouvelle, manifestations sur tous les continents pour soutenir le message du pape François

De l'Indonésie au Salvador, de l'Allemagne au Mozambique, voici les nouvelles galeries d'images des repas de Noël de Sant'Egidio dans le monde

Des photos continuent d'affluer de tous les continents, regardez-les sur notre carte interactive!

Galerie de photos et vidéos du repas de Noël à Santa Maria in Trastevere

Visite virtuelle de la crèche de Sant'Egidio : Jésus accueilli par les pauvres, les malades, les sans logis et les hommes de toutes confessions

Sant'Egidio et la Muhammadiyah signent à Djakarta un nouvel accord pour la paix et le dialogue interreligieux

une délégation de la Communauté menée par Marco Impagliazzo se trouve en Indonésie

Sant'Egidio au conseil de sécurité de l'ONU pour un point sur la République centrafricaine

Mauro Garofalo : "Le succès de ce premier désarmement garantit la crédibilité de l'ensemble du processus en actes"

Donner à manger aux personnes âgées au Mozambique : distribuitions d'aides alimentaires aux plus pauvres dans la ville de Beira

Aidons les réfugiés rohingyas au Bangladesh

La Communauté de Sant’Egidio lance une collecte de fonds pour envoyer des aides dans les camps de réfugiés au Bangladesh, en collaboration avec l’Eglise locale

Tous les textes de la rencontre #Pathsofpeace

L'assemblée d'inauguration de la rencontre internationale Chemins de Paix

Chemins de 2017 : tout sur la rencontre internationale des religions du monde pour la paix

Le programme, les intervenants et les événements en direct streaming

Global friendship, #MoreYouthMorePeace : le message et l’engagement des Jeunes pour la paix à Barcelone

rendez-vous l’année prochaine à Rome !

 
version imprimable
7 Septembre 2014 15:00 | Stadsschouwburg

Témoignage


Vian Dakheel


Yazidi Community, member of the Parliament, Iraq

Mesdames et Messieurs

Je vous présente les salutations des fils des minorités en Irak, mélangées avec la tristesse et les douleurs indescriptibles. 

Vous êtes sans doute au courant de ce qui s’est passé avec les fils de la religion Yézidi à Sinjar en Irak depuis le début du mois d’août dernier. Mais je suis presque certaine  que vous n’avez pas été informés des détails sur ce qui s’est passé comme crimes épouvantables contre une communauté pacifique. Cette communauté qui dans sa culture religieuse et sociale ne connaît pas la violence ni l’assassinat. La religion Yézidi était l’une des plus anciennes religions en Mésopotamie dont les racines remontent au troisième millénaire avant JC. 

Ce qui est arrivé aux Yézidis à Sinjar, par les mains de l’organisation terroriste la plus dangereuse contemporaine, est incompatible avec notre conscience maintenant que nous vivons dans le troisième millénaire. 

Chers frères et sœurs, 

Il y a 400 000 migrants Yézidis dont 300 000 de Sinjar. Il y a eu environ 3000 morts et des victimes ont été soit tuées par Daash (l’Organisation de l’Etat Islamique en Iraq et Levant), soit sont mortes de faim et de soif pendant les premiers jours de leur fuite à la montagne Sinjar. 

Environ 5000 personnes ont été enlevées: des hommes, des femmes, des enfants et des familles. La plupart d’entre eux ont été enlevés par Daash dans diverses régions de Sinjar. Des centaines de filles ont été violées et des centaines ont été vendues, elles ont été considérées comme esclaves et selon Daash, on a le droit absolu de les traiter ainsi. Des dizaines de filles ont été vendues dans les marchés de la ville de Mossoul pour 150 $ par fille. Environ 300 jeunes filles ont également été vendues en Syrie et les cas de violences se poursuivent. 

Saviez-vous, Mesdames et Messieurs, que l’Organisation Daash s’était retirée de Ciba Shikhddr sans combattre il y a environ trois semaines, puis est revenue à cet endroit? Est-ce que vous savez que la raison de ce retrait était l’odeur des corps des fils de la religion Yezidi? Des femmes, des hommes et des enfants ont été tués par cette organisation! 

Saviez-vous que dans le village de Kojo (25 km au sud-est de Sinjar) un massacre horrible a eu lieu? Daash avait entouré ce village où habitaient environ 2000 Yézidis. Certains ont réussi à s’échapper d’une façon ou d’une autre, les autres ont été obligés de choisir entre l’islam ou le massacre. 

Malgré le fait que plusieurs personnes ont appelé à l’aide et ont demandé d’intervenir pour empêcher ce massacre, personne n’est intervenue. Par conséquent, Daash a pris le village d’assaut en exécutant 413 citoyens, des hommes, des jeunes et même des garçons d’à peine 13 ans. Ils ont tous été exécutés par balle.  Pour le reste, des hommes et des enfants ont été enlevés. En ce qui concerne les personnes âgées, elles ont été obligées de rester chez elles, parce qu’elles avaient du mal à se déplacer pour échapper à la montagne de Sinjar. On les a mises à l’intérieur d’un des sanctuaires sacrés dans le village de Jdala (au sud-est de Sinjar), puis Daash a fait sauter le sanctuaire. 

La montagne de Sinjar où plus de 25 000 familles avaient cherché refuge, a connu une autre tragédie à cause de l’invasion de Sinjar par Daash. Toutes ces familles ont souffert de la chaleur intense, de la faim et de la soif. Et entretemps, Daash continuait à les bombarder. 

La tragédie sur cette montagne a duré 10 jours et selon les informations des militants Yézidi, environ 250 enfants sont morts. La plupart étaient bébés. Ils sont morts à cause de la sécheresse et de la soif. Puis, des dizaines de personnes sont mortes empoisonnées après avoir mangé des feuilles d’arbres et des plantes non-comestibles. 

Dans cette montagne, des dizaines de personnes sont mortes de peur, de fatigue, de soif. Des dizaines de nos hommes, de nos jeunes, ont été tués. 

Ce qui s’est passé à Sinjar était une honte sur le front de chaque personne qui a trahi son devoir de secourir les Yézidis au moment de la crise. 

Plus de 120 000 personnes ont tout laissé derrière elles. Elles n’avaient que très peu d’armes, des armes très simples. Chaque pierre de la montagne Sinjar a été témoin de l’horreur de ce qui s’est passé. Chaque arbre sur cette montagne pleurait en voyant le sang des enfants de Sinjar, morts de la soif, et pleurait pour les jeunes filles qui ont été enlevées, violées et revendues à des criminels et des personnes qui sont recrutées dans d’autres pays et qui sont comme des ordures. 

Nous, les Yézidis, nous avons déjà été confrontés à des massacres à travers l’histoire et actuellement nous sommes à nouveau confrontés à un massacre.

Des familles ont été enlevées et des centaines d’enfants ont perdu leur mère et leur père. Des dizaines d’entre eux ont perdu tous les membres de leur famille.

Durant toute leur histoire, les Yézidis n’ont jamais attaqué qui que ce soit. Mais nous avons toujours été des victimes qui ont payé au prix fort; sans autre raison que le fait que nous soyons en désaccord avec la majorité religieuse. Pour cela, mes frères, nous lançons depuis cette tribune un appel à la communauté internationale:

  1. Nous appelons les autorités internationales compétentes, le Comité des Droits de l’Homme et le Conseil de sécurité de l’ONU à diligenter une enquête à propos de ce processus de massacre qui a ciblé les Yézidis;
  2. Nous appelons les pays occidentaux à faciliter les procédures d’asile pour les émigrants Yézidis (contingents de réfugiés);
  3. Nous appelons la Communauté internationale à mettre en place une protection internationale sous la forme de troupes de maintien de la paix pour arrêter la violence contre les minorités dans les régions où elles se trouvent;
  4. Fournir une aide humanitaire pour plus d’un demi-million de personnes réfugiées et sans-abri des zones de Sinjar et Ninive qui manquent de tout;
  5. Nous appelons la Communauté internationale à mettre tout en œuvre pour libérer les plus de 5000 femmes et enfants Yézidis qui ont été enlevés par Daash et les centaines de jeunes filles qui ont été violées!

En conclusion, Mesdames et Messieurs, que la paix soit le titre de nos espoirs dans le futur.
Main dans la main, en renonçant au sectarisme, nous pourrions rêver que la paix puisse se répandre dans un avenir proche.

 

Vian Dakhil Saeed
Parlementaire Yézidi au Conseil irakien des représentants,
Erbil, le 4 septembre 2014

 

PROGRAMMA
PDF

LIVE STREAMING



NOUVELLES EN RELATION
29 Janvier 2018
BANGUI, RÉPUBLIQUE CENTRAFRICAINE

Chantal, Elodie et les autres : des enfants en soins avec le programme DREAM à Bangui, capitale de la Centrafrique

IT | ES | DE | FR | CA | NL
24 Janvier 2018
ROME, ITALIE

Centrafrique. Le président Touadéra en visite à Sant’Egidio : « Merci pour le soutien au processus de paix : la nouvelle phase de désarmement commence maintenant »

IT | ES | DE | FR | PT | CA | ID
31 Décembre 2011

Marche pour la paix sur toutes les terres


Rome, un long cortège jusqu'à la Place Saint-Pierre. Les salutations du pape Benoît
IT | DE | FR | NL | RU
23 Octobre 2011

L'Esprit d'Assise : 25 années de prière pour la paix

IT | EN | ES | DE | FR | PT | CA | NL | RU
20 Mars 2011

Jos (Nigeria) : conférence sur la paix, le service aux pauvres et le dialogue interreligieux

IT | EN | ES | DE | FR | PT | CA | NL
1 Janvier 2011

A Rome, le pape salue les participants à la marche "Paix sur toutes les terres" organisée par la Communauté de Sant'Egidio

IT | ES | DE | FR | PT | CA | NL | CS
toutes les nouvelles connexes

FAITS MARQUANTS NEWS
1 Février 2018

D'Argentine au sanctuaire des martyrs de Saint-Barthélemy, les reliques des religieux tués en 1976


La prière a été présidée par Mgr Oscar Vicente Ojea, président de la Conférence épiscopale argentine
IT | ES | FR
31 Janvier 2018 | IRAK

Irak : inquiétude de Sant'Egidio devant le recours à la peine de mort

IT | ES | DE | FR
29 Janvier 2018 | PARIS, FRANCE

Bienvenue ! L'arrivée à Paris de 40 réfugiés syriens par les couloirs humanitaires ouverts en France

IT | ES | DE | FR | CA | ID

ASSOCIATED PRESS
25 Février 2018
Roma sette
Congo e Sud Sudan, Gnavi: «La liberazione ha il nome di Gesù»
22 Février 2018
Domradio.de
"Wir können Frieden organisieren wie andere den Krieg"
21 Février 2018
Famiglia Cristiana
La preghiera sia un urlo contro le guerre
20 Février 2018
SIR
Giornata preghiera e digiuno: Comunità di Sant’Egidio, adesione all’invito del Papa. Veglia nella basilica di Santa Maria in Trastevere a Roma e in molte città italiane
20 Février 2018
Vatican Insider
Sant’Egidio si unisce alla Giornata di digiuno per Congo e Sud Sudan indetta dal Papa
tous les dossiers de presse