change language
usted está en: home - selecciÓn de prensa newslettercómo contactarnoslink

Ayuda a la Comunidad

  
28 Noviembre 2012

Sant’Egidio dénonce les discriminations dans l’application de la peine de mort

 
versión para imprimir
La persistance de discriminations racistes et autres dans l’application de la peine de mort a été dénoncée mardi 28 novembre à Rome, lors d’un congrès annuel qui réunissait une vingtaine de ministres de la justice sous l’égide de la Communauté de Sant’Egidio.
Mario Marazziti, porte-parole de cette communauté proche du Vatican, a cité une étude américaine selon laquelle, sur les 15 978 peines capitales exécutées dans l’histoire des États-Unis, 30 seulement concernaient des Blancs qui avaient tué des Noirs.
Robert Badinter, ancien ministre de la Justice de François Mitterrand, qui avait fait adopter en 1981 l’abolition de la peine en France, a relevé qu’aujourd’hui plus de 150 États ont aboli cette peine, alors que la France était le 37e État à le faire en 1981. Le racisme et la discrimination sociale sont encore flagrants dans l’application de la peine capitale, et « jamais on n’a vu un fils de banquier ou d’un grand avocat finir dans le couloir de la mort », selon l’ancien ministre français, cité par Sant’Egidio.

 

ÉVOLUTIONS PROMETTEUSES

Des évolutions prometteuses ont été enregistrées en Afrique : le ministre de l’intérieur du Zimbabwe, Theresa Makone, a affirmé que son gouvernement envisageait une révision constitutionnelle pour abolir la peine de mort, non appliquée depuis 32 ans tandis que le représentant centrafricain, Dominique Said Panguindji, a annoncé qu’un comité serait formé pour abolir la peine de mort, encore inscrite dans le Code pénal.
Ces dix dernières années, 31 pays l’ont abolie en pratique ou dans leur législation. En 2011, la Mongolie a aboli la peine de mort et, en 2012, le Connecticut a été le 17e État américain à le faire.
Le 19 novembre, 110 pays – plus haut chiffre jamais atteint – ont demandé dans le cadre de l’ONU un moratoire général sur la peine capitale.
Chaque année, la Communauté de Sant’Egidio célèbre chaque année le 30 novembre une journée Cities for life, mobilisant 1500 villes, dont 69 capitales (parmi lesquelles Paris qui a rejoint cette année le réseau Cities for life). Cette date a été retenue parce qu’un premier État européen, le Grand-duché de Toscane, avait aboli la peine de mort le 30 novembre 1796.

 LEA TAMBIÉN
• NOTICIAS
1 Febrero 2018
IRAK

Iraq: preocupación de Sant'Egidio por el recurso a la pena de muerte

IT | ES | DE | FR
14 Diciembre 2017
ROMA, ITALIA

Visita en línea el pesebre de Sant'Egidio: Jesús es acogido por los pobres, los enfermos, quien no tiene casa y personas de todas las religiones

IT | ES | DE | FR | CA | NL
30 Noviembre 2017
ROMA, ITALIA

#NoALaPenadeMuerte. El concierto por la vida en el Coliseo. MIRA EL VÍDEO

IT | ES | PT
28 Noviembre 2017
ROMA, ITALIA

Abolir la pena de muerte para defender la vida de todos: 10 Congreso de Ministros de Justicia

IT | ES | DE | PT | CA | RU
18 Noviembre 2017
ROMA, ITALIA

Concierto en directo #penadimortemai el 30 de noviembre en el Coliseo a las 18,30

IT | ES
1 Septiembre 2017

1 de septiembre, memoria de Sant'Egidio . La Comunidad, que ha tomado su nombre da gracias en todo el mundo

IT | EN | ES | DE | FR | PT | CA | ID
todas las noticias
• LIBERACIÓN
25 Febrero 2018
kathpress

Kardinal Marx fordert mehr Engagement für Einheit der Menschen

25 Febrero 2018
Domradio.de

"Gräben zuschütten"

25 Febrero 2018

„Gräben zuschütten, Spaltungen überwinden“

24 Febrero 2018
Domradio.de

Im Dienst der karitativen Arbeit

22 Febrero 2018
Br-Online

Interview mit Sant'Egidio Mitgründer Andrea Riccardi

22 Febrero 2018
Sonntagsblatt

Die katholischen 68er

todos los comunicados de prensa
• EVENTOS
28 Noviembre 2017 | ROMA, ITALIA

10th Int'l Congress of Justice Ministers ''A World without the Death Penalty''

TODAS LAS REUNIONES DE ORACIÓN POR la PAZ
• DOCUMENTOS

Vice President Mnangagwa: Zimbabwe's steps toward the abolition of the death penalty

Mario Marazziti: rifiutare la logica della pena di morte per non cedere alla trappola del terrore

Statement by Minister J. Kamara on the death penalty in Sierra Leone

Cambodian Minister of Justice, Ang Vong Vathana: Cambodia as a model of Asian country without the death penalty

Jean-Louis Ville: Europe is against the death penalty.

Rajapakshe, Minister of Justice: Sri Lanka to protect the right to life, against the death penalty

todos los documentos

FOTOS

504 visitas

488 visitas

477 visitas

448 visitas

453 visitas
todos los medios de comunicación afines