change language
du bist dabei: home - pressearchiv newsletterkontaktlink

Unterstützung der Gemeinschaft

  
27 Februar 2009

Sant’Egidio assiste les déplacés de Mugunga.

La communauté catholique SANT’EGIDIO de Bukavu a remis mercredi 25 février 2009 de l’aide humanitaire aux personnes vivant avec handicap dans le camp des déplacés Congolais de Mugunga 1è, à une dizaine de kilomètres au sud de Goma au Nord Kivu.

 
druckversion

Selon Patrick BALEMBA, responsable de Sant’Egidio à l’Est de la RD Congo, l’aide collectée et remise à environ trois cents handicapés vient des communautés de Bukavu et de Goma en RD Congo, du Rwanda et de Rome en Italie. Il s’agit principalement de la friperie pour enfants et adultes, des bâches pour construire des tentes, quelques médicaments et la construction d’une école provisoire en planches de six classes du primaire. Pour remettre ce petit quelque chose, une cinquantaine des jeunes venus de Bukavu, de Goma et de Gisenyi au Rwanda ont été accompagnés par les pères Don MATTEO ZUPPI, l’émissaire de la Communauté de Sant’Egidio de Rome et Don Francesco TEDESCHI Chargé des Communautés des grands lacs venus des Rome pour la circonstance.
Nous sommes ici pour l’amitié, dit le père Don Matteo remettant une bâche et un paquet de friperie pour enfants à une dame portant au dos un bébé né avec un handicap. Dieu est plus proche des gens dans la souffrance poursuit le père Don Matteo.

Sur cette bande de terre sous les collines aux allures d’un camp de concentration vivent plus de dix mille personnes dans des tentes entassées les unes sur les autres. C’est grâce à l’aide humanitaire internationale que survivent ces gens habitués à vivre des produits de leurs champs. Seulement la guerre les a déplacé loin de leurs terres de Masisi et de Rutshuru. On est mieux chez soi et ce n’est pas facile dans ces conditions surtout quand, de surcroît, on est handicapé. Le représentant des bénéficiaires remercie la communauté Sant’Egidio pour ce geste et exprime leur volonté de rentrer chez eux au village pour s’occuper de leurs champs. Nous sommes fatigués de rester ici et de nous déplacer sans cesse, dit-il.

Le père Don Matteo affirme que : C’est peu mais ça vient de notre cœur. C’est une lettre d’amitié que nous vous remettons. Nous vous connaissions déjà et aujourd’hui vous avez mis vos yeux dans nos yeux. Il faut que vous puissiez rentrer dans vos maisons pour vivre une vie normale. La paix signifie pour vous qui payez l’addition de la guerre de retourner dans vos biens. Nous pensons qu’il faut faire quelque chose, être présent pour démontrer notre engagement pour la paix.

La distribution a lieu alors que la ville de Goma abrite la cérémonie d’adieu aux troupes rwandaises venues traquer les rebelles rwandais vivant au Congo. Hasard de calendrier ? Peut-être ! Le père Don Matteo, qui est aussi connu pour le travail de médiation que la communauté Sant’Egidio mène à travers le monde pense que ce n’est pas encore la paix. Le père Don Matteo affirme qu’il ont suivi l’opération militaire mais il reste convaincu que le dialogue est la voie pour terminer les divisions. Je suis convaincu aussi qu’à la fin de l’opération il faudra trouver des espaces pour des solutions de stabilisation. L’unique voie pour la paix, c’est le dialogue, répond le père Don Matteo, aux journalistes présents.

Les jeunes de Bukavu partis avec votre reporter le 24 février reprennent le « Miss Rafiki » pour traverser le lac Kivu en sens inverse le 26 au matin après avoir foulé le sol volcanique du Nord Kivu. Ils sont convaincus que la paix est proche pour voir ces déplacés regagner leurs villages. Patrick BALEMBA dit aux déplacés que ce geste n’est ni le premier ni le dernier pour ces frères et sœurs en souffrance. L’amitié est l’un des principes de base de la communauté Sant’Egidio fondée en 1968 par Andrea RICCARDI.


 LESEN SIE AUCH
• NEWS
19 August 2017
GOMA, DEMOKRATISCHE REPUBLIK KONGO

Sant’Egidio bei den Straßenkindern von Goma, die vor den Milizen geflohen sind: „Wir wollen keine Kindersoldaten sein“

IT | EN | ES | DE | FR | PT | ID
10 Juli 2017
GOMA, DEMOKRATISCHE REPUBLIK KONGO

Die Gemeinschaft von Goma erinnert an Floribert 10 Jahre nach seinem Tod gemeinsam mit den Straßenkindern, deren Freund er war

IT | ES | DE | FR | CA
8 Juli 2017
GOMA, DEMOKRATISCHE REPUBLIK KONGO

Zehn Jahre nach seiner Ermordung begehen wir das Gedenken an Floribert Bwana Chui, einen kongolesischen Märtyrer der Korruption

IT | ES | DE | FR | PT | CA
7 Juli 2017
GOMA, DEMOKRATISCHE REPUBLIK KONGO

Das Schuljahr in der Schule im Flüchtlingslager mit dem Namen Floribert ist zuende gegangen

IT | DE
30 März 2017
BUKAVU, DEMOKRATISCHE REPUBLIK KONGO

Das Leben ist unbezahlbar - die Gemeinschaft Sant'Egidio organisiert einen Mal- und Dichterwettbewerb in den Schulen von Bukavu

IT | ES | DE | FR | NL
21 Februar 2017
BUKAVU, DEMOKRATISCHE REPUBLIK KONGO

Vor kurzem berichteten wir über die Straßenkinder Moise und Samuel und über ihren Schulabschluss, jetzt haben sie eine Arbeitsstelle!

IT | ES | DE | FR | PT
alle neuigkeiten
• RELEASE
26 Februar 2018
Roma sette

Congo e Sud Sudan, Gnavi: «La liberazione ha il nome di Gesù»

22 Februar 2018
Famiglia Cristiana

La preghiera sia un urlo contro le guerre

21 Februar 2018
Vatican Insider

Sant’Egidio si unisce alla Giornata di digiuno per Congo e Sud Sudan indetta dal Papa

21 Februar 2018
SIR

Giornata preghiera e digiuno: Comunità di Sant’Egidio, adesione all’invito del Papa. Veglia nella basilica di Santa Maria in Trastevere a Roma e in molte città italiane

2 August 2017
OnuItalia

In Congo e Burundi le iniziative di Sant’Egidio per gli anziani. Case per chi è in difficoltà

16 Kann 2017
La Civiltà Cattolica

La corruzione che uccide. La storia di Floribert Bwana Chui

die ganze presseschau

FOTOS

154 besuche

159 besuche

151 besuche

150 besuche

118 besuche
alle verwandten medien

Aiuta con una DONAZIONE ONLINE