change language
vous êtes dans: home - revue de presse newslettercontactslink

Soutenez la Communauté

  
18 Octobre 2012

Casamance : début des négociations sous l’égide de Sant’Egidio

 
version imprimable
Une délégation du gouvernement sénégalais, mandatée par le président Macky Sall, et une délégation du Mouvement des forces démocratiques de Casamance (MFDC), mandatée par Salif Sadio, se sont retrouvées, du 13 au 14 octobre 2012 à Rome, sous l’égide de la Communauté de Sant’Egidio en vue de permettre le retour de la paix en Casamance.
« Les pourparlers se sont déroulés dans un esprit serein et constructif, rapporte Sant’Egidio dans un communiqué. Au terme de la rencontre, les deux délégations ont exprimé leurs remerciements à la Communauté de Sant’Egidio pour les efforts déployés et ont décidé de se revoir à Rome pour poursuivre leurs discussions. »
En janvier 2012, l’ancien président sénégalais Abdoulaye Wade avait appelé Sant’Egidio à jouer un rôle de médiateur dans le conflit sécessionniste en Casamance.
 
« Sur le terrain, l’insécurité demeure une réalité quotidienne »
À Ziguinchor, capitale de la Casamance, des sources de l’Église catholique soulignent que la réunion romaine « n’a pas été officiellement annoncée par le gouvernement, très discret sur la question ». « Ces dernières semaines les informations sur l’ouverture d’un processus de paix n’ont pas été diffusées », précise l’agence missionnaire Misna qui rappelle que le MFDC est divisé en plusieurs factions et qui ne partagent pas toutes l’ouverture de Salif Sadio, son principal chef militaire.
« Sur le terrain, l’insécurité demeure une réalité quotidienne, en particulier dans les villages reculés et sur les routes, en particulier à proximité de la Gambie et la Guinée-Bissau, rapporte Misna. Les gens vivent encore dans la peur et l’incertitude. »
Des actes de violence ont notamment été commis fin septembre et début octobre, « en partie liés à ce rapprochement entre Dakar et une partie de la rébellion », estime Émile Dièmè, coordinateur régional de la Rencontre africaine des droits de l’homme (Radho). « Chaque fois qu’un processus de dialogue est annoncé ou est sur le point de commencer, ceux qui n’y participent pas tentent de le saboter de l’extérieur, explique-t-il. Mais ce sont toujours les civils qui en payent le prix. »

N. S. (avec Misna)


 LIRE AUSSI
• NOUVELLES
30 Janvier 2018
BANGUI, RÉPUBLIQUE CENTRAFRICAINE

Chantal, Elodie et les autres : des enfants en soins avec le programme DREAM à Bangui, capitale de la Centrafrique

IT | ES | DE | FR | CA | NL
25 Janvier 2018
ROME, ITALIE

Centrafrique. Le président Touadéra en visite à Sant’Egidio : « Merci pour le soutien au processus de paix : la nouvelle phase de désarmement commence maintenant »

IT | ES | DE | FR | PT | CA | ID
9 Janvier 2018
BANGUI, RÉPUBLIQUE CENTRAFRICAINE

Des aides humanitaires en République centrafricaine tandis que les opérations de désarmement se poursuivent

IT | ES | DE | FR | PT | CA | NL
1 Janvier 2018
ROME, ITALIE

Salutations et encouragements du pape François aux participants à la manifestation "Paix sur toutes les terres"

IT | ES | DE | FR | PT | NL | HU
1 Janvier 2018

Des pas vers la paix en Casamance : le gouvernement sénégalais libère deux prisonniers du MFDC

IT | DE | FR | PT | NL | HU
30 Décembre 2017
ROME, ITALIE

"PAIX SUR TOUTES LES TERRES" : 1er janvier, une marche pour un monde qui sache accueillir et intégrer

IT | ES | DE | FR | CA | NL
toutes les nouvelles
• DE PRESSE
26 Février 2018
Roma sette

Congo e Sud Sudan, Gnavi: «La liberazione ha il nome di Gesù»

25 Février 2018
kathpress

Kardinal Marx fordert mehr Engagement für Einheit der Menschen

25 Février 2018
Domradio.de

"Gräben zuschütten"

25 Février 2018

„Gräben zuschütten, Spaltungen überwinden“

24 Février 2018
Avvenire

A spasso per Milano aiutando l'Africa

24 Février 2018
Domradio.de

Im Dienst der karitativen Arbeit

toute la revue de presse
• DOCUMENTS

''Entente de Sant'Egidio'': Accord politique pour la paix en Republique Centrafricaine

tous les documents