change language
vous êtes dans: home - news newslettercontactslink

Soutenez la Communauté

  
28 Août 2013 | MOZAMBIQUE

Mozambique : Sant’Egidio intervient contre la tension sociale préoccupante qui se transforme en violence diffuse.

Une invitation à la réflexion et à la réconciliation. Dans différentes villes du pays, sont célébrées des prières pour la paix. La Communauté mène une campagne efficace contre les lynchages.

 
version imprimable

Le Mozambique connaît depuis ces derniers mois des tensions sociales et politiques préoccupantes qui, malheureusement, aboutissent souvent à des faits de violence grave.

A Maputo et à Beira en particulier, la tension sociale est devenue très forte et engendre la mort et la peur. Les nouvelles de bandes attaquant les maisons dans la périphérie de la capitale, pillant, violant, torturant et tuant des personnes, ont provoqué les réactions de citoyens qui se sont organisés pour effectuer des rondes nocturnes, armés de machettes et de couteaux, afin de garantir la sécurité de leurs foyers. Malheureusement, plusieurs personnes innocentes ont été tuées pendant ces rondes.

 

A Beira, la violence prend encore la forme de lynchages de voleurs présumés. Le dernier en date est celui d’un jeune homme d’une trentaine d’années, dont le nom reste inconnu, lynché le 11 août à 3 heures du matin à Matacuane, un quartier du centre-ville, accusé de tentative de vol contre un chauffeur de taxi.

Les Communautés de Sant’Egidio locales, qui luttent sans cesse contre la violence et travaillent pour la réconciliation, n’ont pas seulement exprimé leur inquiétude devant la vague de violence qui s’amplifie dans le pays, mais elles ont aussi invité à des temps de prière et de réflexion, pour essayer d’effacer la rancœur et la haine qui habitent le cœur de chacun.

A Maputo se tiendra prochainement une prière avec l’évêque auxiliaire de la ville.
A Beira, mille personnes environ ont pris part à une prière pour la paix et la réconciliation, qui a eu lieu le 17 août dans la paroisse São João Baptista, précisément dans le quartier où s’est produit le dernier lynchage.

Dans son homélie, le curé, le Père Abel, jésuite, a invité les personnes présentes à laisser tomber la pierre de la violence que chacun tient en main. Pour cela, il a invité chaque fidèle à demander pardon pour ses propres sentiments de violence et de haine, en les inscrivant sur des billets qui ont ensuite été brûlés de manière symbolique dans un brasero. Enfin, faisant référence aux paroles du pape François à Lampedusa, il a dit que le sang des personnes lynchées offensait Dieu et que le sang de la victime du dernier lynchage arrivait jusqu’à Dieu et que Dieu nous demandera : où est ton frère ? Les victimes des lynchages, a conclu le Père Abel, qu'elles soient coupables ou non, sont nos frères et nous sommes responsables d’elles.

 

Dans son message, la Communauté aussi a évoqué la dernière victime des lynchages, en affirmant que même si son nom demeurait encore inconnu, celui-ci ne l'était pas pour Dieu qui connaît, aime et pardonne chaque homme. Faisant siennes les paroles du pape François, la Communauté a invité toutes les personnes présentes à ne pas avoir peur de la bonté et de la tendresse, à avoir comme modèle la douceur de Jésus. Elle a rappelé, enfin, que la violence des lynchages ne faisait que provoquer une autre haine et une autre violence et que chacun pouvait facilement être victime du lynchage.

A la suite de la prière, Radio Mozambique a invité un représentant de la Communauté de Sant’Egidio à participer à un débat radiophonique qui a eu lieu le 22 août à 20h. Pendant le débat, des données de la police ont été communiquées selon lesquelles, dans la région de Sofala (dont Beira est le chef-lieu) au cours de la dernière année, ce sont huit cas de lynchages qui ont été dénoncés, mais qu’aucun ne s’est produit dans le quartier de Munhava (où par le passé on a déploré de très nombreux cas de lynchages), après que la Communauté de Sant’Egidio a organisé dans la paroisse du quartier une prière pour la paix et la réconciliation afin de stopper la pratique du lynchage comme moyen de se faire justice. Dans les appels téléphoniques des auditeurs, passés pendant l’émission radiophonique, de nombreux citoyens étaient d’accord avec la Communauté pour dire que le lynchage n’arrêtait pas la violence et qu’il était de plus en plus nécessaire de trouver d’autres voies, comme celle de la prière.

 


 LIRE AUSSI
• NOUVELLES
23 Octobre 2017
BEIRA, MOZAMBIQUE

Donner à manger aux personnes âgées au Mozambique : distribuitions d'aides alimentaires aux plus pauvres dans la ville de Beira

IT | ES | DE | FR | PT | RU | ID
25 Août 2017
MAPUTO, MOZAMBIQUE

Le premier ministre des Flandres au centre DREAM de Matola 2 : "Ici un rêve se réalise pour beaucoup de patients''

IT | FR
21 Août 2017
MOZAMBIQUE

Portes ouvertes à Matola pour dépasser l'isolement des personnes âgées

IT | DE | FR | PT
14 Juillet 2017
MAPUTO, MOZAMBIQUE

Le défi de communiquer l'Evangile dans une société qui change : Andrea Riccardi visite les Communautés du Mozambique

IT | EN | ES | DE | FR | PT | NL | ID
17 Juin 2017
MAPUTO, MOZAMBIQUE

Fête au centre nutritionnel à l'occasion de la journée internationale de l'enfant africain

IT | ES | DE | FR | PT
17 Mai 2017
ANVERS, BELGIQUE

Signes visibles de vivre-ensemble et d'intégration dans les périphéries pluriethniques de Belgique

IT | ES | FR | CA
toutes les nouvelles
• DE PRESSE
19 Février 2018
FarodiRoma

I 50 anni di Sant’Egidio. Intervista a Chiara Turrini, impegnata in Mozambico

15 Février 2018
La Nazione

Un pasto per chi non ha nulla. Ecco come si può dare una mano

10 Février 2018
SIR

50° Sant’Egidio: Gentiloni (presidente del Consiglio), “dalla condizione dei più deboli si misura il benessere autentico di una società”

11 Décembre 2017
ANSA

S.Egidio,7500 senzatetto,3000 in strada

11 Décembre 2017
La Repubblica - Ed. Roma

Roma, Sant'Egidio: "Su piano freddo Comune in ritardo. In città 7.500 in emergenza abitativa"

11 Décembre 2017
Corriere della Sera

Sant’Egidio, la guida per i poveri dove mangiare, lavarsi e dormire

toute la revue de presse
• ÉVÉNEMENTS
27 Janvier 2018 | NAPLES, ITALIE

Naples without violence. La solidarietà cambia il mondo

TOUTES LES RÉUNIONS DE PRIÈRE POUR la PAIX
• DOCUMENTS

La Comunità di Sant'Egidio e i poveri in Liguria - report 2015

Sintesi, Rapporti, Numeri e dati sulle persone senza dimora a Roma nel 2015

Le persone senza dimora a Roma

Alcune storie raccolte al telefono della Comunità di Sant’Egidio - 2014

La povertà in Italia

Guida DOVE Mangiare, dormire, lavarsi - Padova 2014

tous les documents

PHOTOS

181 visites

209 visites

281 visites

302 visites

257 visites
tous les médias associés