change language
du bist dabei: home - pressearchiv newsletterkontaktlink

Unterstützung der Gemeinschaft

  

L'Observateur Paalga

30 Juni 2010

Pour que nos enfants ne soient plus «invisibles»

Le colloque international sur l'enregistrement à l'état civil en Afrique s'est tenu le lundi 28 juin 2010 à Ouagadougou. Cette rencontre était organisée par le ministère de la Promotion des Droits humains, en collaboration avec la Communauté de Sant'Egidio. Il a été une occasion pour faire le bilan à mi-parcours de la campagne nationale d'enregistrement universel et gratuit des naissances sur toute l'étendue du territoire burkinabé, lancée en avril 2009.

 
druckversion

Partager avec les autres pays africains les bonnes pratiques du Burkina Faso en matière d'état civil est l'un des objectifs principaux du colloque international qui s'est ouvert hier 28 juin au centre de conférences de Ouaga 2000.

En effet, l'une  des recommandations issues de l'atelier sous-régional sur le suivi des recommandations du comité des Nations unies pour les droits de l'enfant, organisé en novembre 2007 au pays des hommes intègres, était de rendre systématique l'enregistrement des naissances. En particulier, l'atelier avait invité les Etats à déclarer 2009 «année de l'enregistrement universel et gratuit des naissances» sur toute l'étendue de leurs territoires respectifs.

C'est désormais chose faite, car «Le Burkina Faso a mis en oeuvre cette recommandation en décidant, le ler octobre 2008, de consacrer I 'année 2009 "année de l'enregistrement universel et gratuit des naissances". Lancé le 27 avril 2009, le programme (prévu pour les enfants puis étendu aux adultes) a enregistré des résultats encourageants, aussi bien pour les adultes que pour les enfants, en dépit des nombreuses difficultés rencontrées sur le terrain», a déclaré hier à l'ouverture Laurent Sedego, ministre de l'Agriculture représentant le Premier ministre. Pour le maire de l'arrondissement de Baskuy, Marin Ilboudo, représentant le maire de Ouagadougou, les communes s'engagent à informer et à sensibiliser les populations pour une prise de conscience de l'importance de l'enregistrement des enfants.

La question de la protection des droits de l'enfant, et particulièrement l'enregistrement des naissances, est une préoccupation d'actualité. Pour apporter son aide à la levée de cette préoccupation, la Communauté de Sant'Egidio, qui appuie le gouvernement burkinabè dans l'organisation du colloque, a conçu un programme d'enregistrement à l'état civil des enfants dénommé BRAVO! (Birth Registration for All Versus Oblivion). qui signifie enregistrement des naissances pour tous contre l'oubli. «BRAVO!» a été mis en oeuvre lors de la campagne nationale pour l'enregistrement gratuit et universel des naissances. Pour le responsable des relations internationales de Sant'Egidio. Mario Giro, «il ne s'agit pas seulement d'une vaste régularisation comme il y en o déjà eu dans l'histoire de nombreux pays. Il s'agit de développer les fonctionnalités de l'Etat et du système administratif, afin de mettre en place un modèle définitif, créer un équilibre entre la demande et l'offre. de manière que l'enregistrement à l'état civil devienne une pratique durable de façon permanente. avec un système d'inventaire et de conservation des données». Mario Giro souhaite que l'expérience burkinabé puisse être un modèle pour les pays où BRAVO ! désire élargir son soutien «pour libérer de nombreux enfants du danger et de l'insécurité causée par l'absence d'un nom et d'une identité juridique».

Les travaux de la rencontre de Ouagadougou se sont déroulés en plénières et ont été ponctués par un plaidoyer pour un état civil efficace dans tous les pays d'Afrique et des interventions sur : l'expérience du Burkina Faso, à travers la campagne d'enregistrement massif des naissances, l'expérience des autres pays d'Afrique et des partenaires techniques et financiers (Communauté de Sant'Egidio, UNICEF, Plan Burkina) en matière d'enregistrement des naissances.


 LESEN SIE AUCH
• NEWS
5 Januar 2018
CONAKRY, GUINEA

Sant’Egidio: Besuch von Alfano im DREAM-Zentrum für die AIDS-Behandlung – „Ihr seid unsre Botschafter gewesen und habt die Träume in Wirklichkeit verwandelt“

IT | DE | PT
22 Dezember 2017
NAKURU, KENIA

In Teilen der Welt ist Wasser das schönste Weihnachtsgeschenk: eine Zisterne für die Gefangenen von Nakuru

IT | ES | DE | FR | PT | CA | NL
19 Dezember 2017
ADDIS ABABA, ÄTHIOPIEN

Eine Delegation von Sant’Egidio trifft den Präsidenten der Afrikanischen Union Moussa Faki

IT | DE | FR | NL
1 Dezember 2017

Weltaidstag, Sant’Egidio – heute müssen Frauen in Afrika noch mehr behandelt werden

IT | DE | PT | NL | HU
22 November 2017
OUAGADOUGOU, BURKINA FASO

Ein neues Zuhause für alte Menschen – für Marie und Angele beginnt ein neues Leben

IT | ES | DE | NL | ID
21 November 2017
MOSAMBIK

Mosambik: 100.000 Kinder wurden durch BRAVO! registriert

IT | ES | DE | PT | NL | RU
alle neuigkeiten
• RELEASE
24 Februar 2018
Avvenire

A spasso per Milano aiutando l'Africa

24 Januar 2018
Avvenire

Sviluppo. Alfano: «La Cooperazione è tornata al centro dell'agenda politica»

19 Januar 2018
Famiglia Cristiana

Europa e Africa, un destino comune

8 Januar 2018
OnuItalia

Alfano chiude missione in Africa al centro ‘Dream’ di Conakry (sant’Egidio)

30 Dezember 2017
Notizie Italia News

La politica estera italiana nell'ultima legislatura. Un breve bilancio

7 Dezember 2017
Famiglia Cristiana

E ora l'Europa si accorge dell'Africa

die ganze presseschau
• DOKUMENTE

''Entente de Sant'Egidio'': Political Agreement for Peace in the Central African Republic

Declaration of the African Union on the Republican Pact"

alle dokumente
• BÜCHER

Eine Zukunft für meine Kinder





Echter Verlag
alle bücher

FOTOS

1399 besuche

1493 besuche

1491 besuche

1523 besuche

1534 besuche
alle verwandten medien